Qu’est-ce que le cannabigerol ?

“Le segment du cannabigerol (CBG) pourrait enregistrer un TCAC (Taux de Croissance Annuel Composé) de plus de 25% jusqu'en 2030.” , relate le prnewswire.co.uk à propos du succès de ce composé au Royaume-Uni. Si nous n’en sommes pas encore à ce stade dans l’hexagone, une ascension prometteuse du CBG pourrait aussi voir le jour en France dans les années à venir. En effet, le CBG (cannabigerol) aussi surnommé “mère des cannabinoïdes” serait plus efficace que son cousin CBD pour agir sur certains problèmes de santé. À l’origine de ce constat : des effets sensiblement plus marqués que les autres cannabinoïdes. Pourtant, le cannabigerol qui ne représente que 1 % du composant naturel du plant de chanvre en fait un composant difficile à obtenir. Alors quels sont les effets du cannabigerol (CBG) ? Peut-on s’en procurer en France et si oui comment ? Quelle est la différence entre CBG et CBD ? Le CBG a-t-il des effets secondaires ? Zoom sur un composant qui fait déjà couler de l’encre.


Les points abordés dans cet article:

Qu’est-ce que le CBG ? Quelle différence avec le CBD ?

Le CBG aussi appelé cannabigerol est un phytocannabinoïde extrait de la plante de chanvre. Plus spécifiquement, il s’agit du premier composant à l’origine des autres phytocannabinoïdes que sont le CBC, le THC et le CBD d’où son surnom de "mère des cannabinoïdes ou phytocannabinoïdes”. S’il présente certaines caractéristiques similaires au CBD et au THC, le CBG, contrairement au THC, est non psychoactif.
Ses effets (analgésiques, relaxants …) sont plus intenses que ceux du CBD, vous pouvez vous sentir plus en phase ou plus concentré sur ce que vous êtes en train de faire sans trop stimuler votre cerveau. C'est la raison pour laquelle le CBG est promis à un succès retentissant. Il constitue une solution naturelle et encore plus efficace que le CBC ou le CBD pour lutter contre de nombreux maux. Pourtant, son apparition est toute récente et les études sur le sujet également.

Les effets du CBG sur l’organisme

La recherche sur le CBG n’en est qu’à ses balbutiements. Si vous ne deviez retenir qu’une chose, notez que le CBG se présente comme le précurseur des autres cannabinoïdes (ex : le CBD). Résultats ? Ses bienfaits sur l’organisme seraient davantage marqués que ceux des autres cannabinoïdes.
Mais alors d’un point de vue plus scientifique ça donne quoi ? Globalement, le CBG agit de la même manière que le CBD sur notre système endocannabinoïde : il se fixe sur les récepteurs CB1 et CB2 (de manière plus forte que le CBD) et régule ainsi l’équilibre des principales fonctions physiologiques de notre corps. Parmi ces fonctions, on retrouve : le sommeil, l’appétit, la douleur…
Autre point : à l’instar du CBD, le CBG prolifère la sécrétion et ralentit la décomposition d’anandamide - neurotransmetteur, aussi surnommé molécule du plaisir - naturellement produite par notre corps, mais décomposée souvent trop rapidement.

CBG-PLAISIR

Rappel des bienfaits du CBD ?

Le CBD possède des propriétés anti-inflammatoires, analgésiques et anti-stress. Cette molécule du plant de chanvre a également d’autres propriétés, et parmi elles un effet :

  • Anti-addictif : À cet effet, il n’est pas rare de le retrouver en utilisation pour le sevrage tabagique ou même pour contrer l’addiction à d’autres drogues comme la marijuana.
  • Analgésique ;
  • Anxiolytique ;
  • Reposant et apaisant pour faciliter le sommeil ;
  • Anti-acné ;
  • Neuroprotecteur ;
  • Anticonvulsif ;
  • Antibactérien ;
  • Anti-inflammatoire ;
  • Antioxydant.

Quels sont les bienfaits du CBG ?

Comme le CBD, le CBG déclencherait de nombreux effets positifs sur notre corps. À savoir :

  • Un effet analgésique et anti-inflammatoire. Le CBG accentuerait l’effet anti-douleur provoqué par le CBD. Il pourrait donc prochainement s’imposer comme une alternative naturelle et efficace contre les anti-douleurs classiques ;
  • Des propriétés anti-bactériennes ;
  • Un effet anxiolytique. Son action est similaire à celle des anxiolytiques médicamenteux excepté les effets indésirables ;
  • Un boost pour votre sommeil. Relaxé, vous profitez de nuits calmes et apaisées. Une hausse de l’appétit.

De plus, il pourrait aider à prévenir et à ralentir le développement des cellules cancéreuses (glaucome, métastases …). D’autres études du Journal of the American Society for Experimental - encore trop récentes pour être utilisées comme références - suggèrent aussi que le CBG aurait des effets positifs sur le cerveau.
Globalement les études qui relatent de ce sujet sont disponibles auprès de la National Library of Medicine.

À noter : les études sur le CBG étant 10x plus nombreuses que celles effectuées sur le CBD et le recul sur les résultats de ces recherches étant trop récent, il convient de garder en tête que les éléments de cet article restent hypothétiques. Pour vous assurer de la bonne consommation et du bon dosage dans la prise de CBD ou de CBG, demandez conseil à un professionnel de santé.

Cannabigerol legal en France - KEMPT

Tout comme le CBD, le CBC et le CBN , le CBG est parfaitement légal en France à condition de respecter la réglementation en vigueur. Celle-ci autorise le CBD et tout produit dérivé de cette molécule à condition que son taux de THC ne dépasse pas 0,3%. Le THC est une molécule également issue de la plante de chanvre et plus connue sous le nom de Marijuana, ses effets addictifs et psychotropes ont un impact négatif sur notre santé, contrairement au CBG qui ne provoque pas d’addiction ou d’effet de défonce. La commercialisation et la production de CBG est encadrée par l'article R5132-86-1 du code de santé publique qui autorise “la culture, l'importation, l'exportation et l'utilisation, à des fins industrielles et commerciales, de variétés de Cannabis sativa L. dépourvues de propriétés stupéfiantes". Pour en savoir plus sur la loi concernant les cannabinoïdes, rendez-vous ici .

Dois-je choisir des produits à base de CBG ou CBD pour mon bien-être ?

Si le CBG présente de nombreux avantages, on retiendra qu’il ne représente qu’1% du poids sec du chanvre. Il reste extrêmement difficile à isoler contrairement au CBD qui lui représente environ 10% du poids sec du chanvre.
Isoler le CBG, en considérant sa difficulté d'extraction et le coût des équipements associés, engendre un coût non négligeable qui impacte forcément le produit final. Une réalité qui tend à expliquer la faible présence des produits au CBG sur le marché.
Si les deux molécules (CBG et CBD) peuvent être intéressants à tester, les études sur le sujet étant encore récentes et la disponibilité des produits au CBG de qualité se faisant rares sur le marché, il reste intéressant de consommer des produits à base de CBD ou bien des produits qui allient la puissance des deux molécules CBG et CBD.
En attendant que les études s’affinent sur le cannabigerol et que les techniques d’extraction (et donc les prix) se peaufinent et se fluidifient, Il vaut mieux profiter des “effets d’entourage” des produits alliant l’efficacité du CBD et du CBG.
Envie de vous lancer ? Tentez l’expérience avec nos fleurs de CBD à consommer en infusion.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Nos huiles de chanvre CBD

POUR RÉDUIRE STRESS, INSOMNIES & AMÉLIORER VOTRE BIEN-ÊTRE

CONSULTÉS RÉCEMMENT