Le CBD est-il vraiment efficace comme anti-douleur ?

Selon une étude publiée en 2018 réalisée sur plus de 2400 personnes, le CBD est fréquemment utilisé par les consommateurs de cannabidiol (CBD) pour traiter les problèmes de douleur. En effet, 62 % des utilisateurs interrogés ont déclaré utiliser le CBD pour traiter une condition médicale. Les trois principales conditions médicales citées étaient la douleur, l'anxiété et la dépression. Mais alors comment le CBD peut-il aider à soulager la douleur ?


Les points abordés dans cet article:

Il s’agit de l’un des nombreux cannabinoïdes présents dans la plante de chanvre. Le CBD (cannabidiol) se différencie d’un autre cannabinoïde qu’est le THC (tétrahydrocannabinol) : à l’inverse du THC, le CBD ne provoque pas l’effet de défonce.

Si le CBD est utilisé depuis toujours - en 2900 AV JC, il était déjà cultivé et utilisé pour soulager les douleurs de nos ancêtres - la reconnaissance des organismes de santé vis-à-vis de ce composé et de ses bienfaits s’est faite attendre en France comme à l’international. Pour cause ? le déploiement tardif d’études avec suffisamment de recul sur les résultats pour se prononcer sur la nature et les effets du CBD. Mais les recherches sur le sujet - initiées déjà depuis plusieurs décennies - progressent et les résultats tendent à mettre en valeur les bienfaits du CBD dans de nombreux contextes.

A titre d’exemple, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a reconnu en 2017 le CBD comme n’étant pas une drogue (contrairement au THC). En France, la consommation et la culture du CBD est autorisée depuis 2021 seulement. Le crédit accordé au CBD ne cesse de s’amplifier dans l’hexagone : on peut désormais trouver des produits à base de CBD dans nos pharmacies.

Depuis des milliers d’années, le chanvre est utilisé pour gérer la douleur et calmer l'inflammation. Les premières traces de l'utilisation médicale de cette plante remontent à la Chine antique, lorsque l'empereur Shen-Nung l’intégra parmi d'autres substances thérapeutiques dans la pharmacopée chinoise. A cette époque, les feuilles de chanvre s’enroulaient autour d'une blessure comme un pansement pour réduire la douleur et l'inconfort, et inverser l'enflure et les contusions.

Depuis la découverte du système endocannabinoïde en 1992, le CBD et d'autres endocannabinoïdes sont sous les projecteurs de la médecine moderne.

Le système endocannabinoïde est l'un des réseaux neurochimiques les plus importants du corps humain. Les composés actifs de la plante de chanvre sont très similaires aux hormones produites naturellement et qui entrent en interaction avec notre système endocannabinoïde (système qui régule notre équilibre).

En effet, en interagissant avec ce système, le CBD et les autres cannabinoïdes sont capables de moduler plusieurs processus clés, tels que :

  • l’inflammation;
  • le stress;
  • la mémoire;
  • l'appétit;
  • la fonction immunitaire;
  • l'humeur;
  • la douleur;
  • la santé reproductive;
  • la fonction nerveuse;
  • le sommeil;

Mécaniquement, voici comment cela se passe :

Lorsque nous nous blessons, les cellules situées à proximité immédiate libèrent des composés qui déclenchent en cascade :

  1. l’inflammation;
  2. l'activation sensorielle. C'est ce qui provoque l’apparition de la douleur. Le signal de douleur est ensuite transmis à la moelle épinière par un réseau de nerfs répartis dans tout le corps. Puis le message de la douleur est envoyé par une passerelle - à savoir les récepteurs opioïdes et vanilloïdes - au cerveau pour y être traités. Ce passage fonctionne comme une frontière : si rien ne se passe, un flux abondant de douleur peut passer. Résultats ? Le cerveau perçoit davantage de douleur. En revanche, si la douleur est arrêtée à la frontière par les récepteurs, le cerveau perçoit moins de douleur.

Les analgésiques classiques agissent en modulant les récepteurs opioïdes, qui constituent une passerelle essentielle pour la transmission de la douleur au cerveau.
Le CBD a un effet similaire, mais par le biais d'un récepteur différent, connu sous le nom de récepteurs vanilloïdes. Ces récepteurs vanilloïdes sont chargés de réguler une forme spécifique de douleur causée par la chaleur ou l'inflammation. On a constaté que le CBD modulait ce récepteur vanilloïde, ce qui entraîne une réduction des signaux de douleur envoyés au cerveau par des causes inflammatoires telles que l'arthrite, les lésions musculaires ou les infections, pour n'en citer que quelques-unes.

Le CBD peut également limiter la transmission de la douleur d'autres manières :

  • Le CBD peut réduire l'inflammation, limitant ainsi la cause initiale de la douleur dans le corps.
  • Le CBD agit comme un antioxydant, aidant l'organisme à résister et à se remettre des dommages subis.
  • Le CBD détend les fibres musculaires, réduisant ainsi la douleur causée par les spasmes et les tensions musculaires.

Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre pleinement comment le CBD et d'autres cannabinoïdes actifs peuvent bloquer la douleur. Chaque année, des dizaines de nouveaux articles de recherche sont publiés pour tenter de dresser un tableau clair du fonctionnement du CBD et de la façon d’en tirer le meilleur parti.

Même si d'autres essais cliniques sur des humains sont nécessaires pour évaluer la manière dont le CBD affecte des formes spécifiques de douleur ou d'autres conditions, les scientifiques pensent que l'efficacité du CBD dans le traitement de la douleur chronique est liée à ses effets anti-inflammatoires. Une grande partie des recherches se sont concentrées sur les effets du CBD sur diverses formes et causes de douleur :

Le CBD contre les douleurs chroniques du dos et des nerfs

Les propriétés antidouleurs du cannabidiol ont été étudiées de manière approfondie sur des animaux et via certains essais cliniques sur l'homme. Une étude publiée en 2017 s'est penchée sur 24 essais cliniques différents, impliquant 1 334 patients sur plusieurs années et plusieurs données démographiques. Ces recherches ont toutes utilisé diverses formes de cannabis pour traiter la douleur chronique. L'analyse rapporte que beaucoup de ces études ont montré une réduction des taux de douleur chronique de 50% ou plus. Cela suggère que la plante de cannabis est un traitement potentiel de la douleur chronique.

Le CBD pour les douleurs cancéreuses

Un autre essai clinique a examiné les effets d'une combinaison de CBD et de THC dans le traitement de la douleur cancéreuse rebelle. Cette étude a révélé que deux fois plus de personnes dans le groupe de traitement recevant du CBD et du THC présentaient une réduction de 30 % ou plus des symptômes de la douleur à la fin de l'essai.

Le CBD pour l'arthrite

Le CBD a fait l'objet de nombreuses recherches en tant qu'alternative potentielle aux analgésiques sur ordonnance et en vente libre couramment utilisés pour soulager les douleurs arthritiques. Des chercheurs ont trouvé un lien clair entre le système endocannabinoïde et l'arthrose, qui est une maladie dégénérative des articulations associée à une douleur et une inflammation chroniques. L'un des principaux domaines dans lesquels on pense que le CBD soutient spécifiquement l'arthrose est celui des effets sur une enzyme connue sous le nom de 5-lipoxygénase - AKA 5-LOX. Il a été démontré par leurs recherches que le CBD inhibe cette enzyme qui convertit les acides gras en composés pro-inflammatoires. Ces messagers inflammatoires sont un élément clé de l'inflammation sous-jacente liée à l'arthrose. En réduisant les causes sous-jacentes de la douleur arthritique, le CBD est censé réduire le fardeau global de la douleur liée à cette affection sur le long terme.

Le CBD et la douleur liée à la sclérose en plaques (SEP)

Grâce à ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, le CBD est un puissant neuroprotecteur - c'est pourquoi les experts pensent que le CBD est capable de soulager les douleurs débilitantes de la SEP, qui touchent environ 50 à 70 % des patients diagnostiqués avec cette maladie. D'autres recherches sont nécessaires pour voir exactement comment ces effets se traduisent chez l'homme. 23 essais cliniques sont actuellement en cours en 2022, ou prévus dans les 12 prochains mois pour explorer les effets de la CBD sur la SEP.

Le CBD dans le sport : blessures et endurance musculaire

Le cannabidiol peut être appliqué de deux manières différentes lorsqu'il s'agit de la douleur et des activités physiques. Par exemple, la prise d’huile de CBD par voie sublinguale en post-entraînement aide à soulager l'inflammation musculaire qui gêne les athlètes lorsqu'ils s’entraînent à nouveau intensément. Si, en revanche, vous souffrez d'une blessure, il est préférable d'appliquer le CBD par voie cutanée. Ses propriétés anti-inflammatoires et neuroprotectrices permettent au cannabinoïde de soulager la douleur et d'améliorer les capacités de régénération.

Quelle forme de CBD choisir pour traiter la douleur ?

Que votre douleur soit aiguë ou chronique, il est recommandé d’utiliser l’huile de CBD : elle permet un apport précis sur le long terme, avec une diffusion efficace par les muqueuses. Pour les blessures superficielles entraînant de la douleur, il peut s’avérer préférable d’appliquer le CBD sous forme de crème. Composées d’huile pure de graines de chanvre et de son extrait naturel, les huiles suprêmes de CBD sont spécialement pensées pour soulager les douleurs. Concentrées de 5% à 20% en CBD, elles sont les alliées parfaites contre les spasmes, contractions et douleurs gênantes.

Partez à la découverte de notre gamme ?

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Nos huiles de chanvre CBD

POUR RÉDUIRE STRESS, INSOMNIES & AMÉLIORER VOTRE BIEN-ÊTRE

CONSULTÉS RÉCEMMENT