Quels effets secondaires et contre-indications ?

Le CBD a connu une ascension fulgurante ces dernières années. Dans de nombreux cas, il s’est imposé comme une alternative efficace pour lutter contre les douleurs de patients qui n’arrivaient jusqu’alors pas à soulager leurs symptômes de manière classique. C’est notamment le cas de Paola, mère du petit Léandro, atteint d’une forme rare d’épilepsie génétique et pharmaco-résistante. La mère de famille filmée en train d’administrer un biberon à son fils s’exprime au micro de H24 : “Avant, c'était impossible de le faire téter au biberon, il n’avait pas la force de téter (...). On était obligé de tout lui donner par seringue”. Si les vertus du CBD ne sont plus à prouver et font grandement avancer la recherche médicale, l’absence de dosage universel pour la prise de produits à base de CBD amène parfois certains à mal consommer le produit. D'autres se retrouvent démunis au moment de son administration “Ce qui est problématique aussi, c’est de trouver la bonne dose”, confirme Paola. Et pour cause, pris en surdosage, le CBD peut engendrer quelques effets secondaires désagréables. Rassurez-vous cependant, ces effets sont sans risques graves pour la santé et il existe de bons réflexes pour éviter les effets secondaires liés aux produits à base de CBD. On vous détaille tout dans cet article.


Les points abordés dans cet article:

Qu’est-ce que le CBD ?

CBD, trois lettres chantantes pour désigner la molécule aussi connue sous le nom de cannabidiol, un des nombreux cannabinoïdes présents dans la plante de chanvre.
Le CBD est une molécule vertueuse et parfaitement légale en France. Seul prérequis : les produits à base de CBD ne doivent pas contenir plus de 0,3% de THC pour être produits, commercialisés ou consommés légalement en France.
Le CBD, a cette particularité de n’agir que sur le système nerveux central et pas directement sur notre cerveau. Il inhibe les messages de la douleur et régule l’homéostasie (équilibre) de notre système. Vous êtes stressé ? Vous avez des difficultés à vous endormir ? Vous souffrez de douleurs chroniques ou aiguës ? Le CBD est une alternative naturelle pour vous aider à soulager vos maux.
S’il ne peut en aucun cas être considéré comme un médicament et/ou se substituer à un traitement médicamenteux, le CBD a l’avantage d’être parfois mieux toléré que certains traitements, notamment pour les malades pharmaco-résistants. Une alternative puissante quand on sait qu’aujourd'hui le nombre de personnes insensibles aux traitements médicamenteux est non négligeable : ex : près de vingt millions de personnes souffrant d'épilepsie seraient pharmaco-résistantes aux antiépileptiques, selon cette source.
Le CBD reste tout de même à manipuler avec précaution et un dosage approprié reste conseillé pour éviter les effets secondaires.

Quelle différence entre CBD et THC ?

Le THC ou tétrahydrocannabinol est un autre cannabinoïde issu du plant de chanvre. S’il permet à l’instar du CBD de soulager certaines douleurs et divers maux, ses propriétés psychoactives le classent parmi les substances dites psychotropes. Autrement dit, le THC agit directement sur notre cerveau et peut s’avérer néfaste à forte dose. Pour vous donner un ordre d’idée, le taux de THC du cannabis (Marijuana) varie de 15% à 25% tandis qu’il est maximum de 0,3 % dans les produits à base CBD légalement commercialisés en France. Cette concentration exacerbée de THC dans le cannabis, engendre des séquelles durables sur notre organisme (anxiété, psychose voir schizophrénie) tandis que la faible concentration de THC des produits à base de CBD n’enclenche ni effet de dépendance ni séquelles graves pour notre santé.
Autre point de divergence, si les produits à base de CBD sont légaux en France, la Marijuana est interdite.

Quels sont les effets positifs du CBD sur notre corps ?

Le CBD présente de nombreux bienfaits pour notre corps. Il permet de lutter efficacement contre la douleur, prévient les troubles du sommeil et exerce sur l’organisme un effet décompressant, relaxant. En outre, l’efficacité du CBD comme alternative thérapeutique dans le traitement de nombreuses maladies, douleurs et addictions a été - et continue d’être - mise en exergue par la recherche.
Si sa proximité avec le THC lui a longtemps fait défaut, le CBD légalisé depuis quelques années en France en Europe se détache petit à petit des idées reçues le concernant. Aujourd'hui le CBD est même présent dans deux médicaments - le Sativex (pour les traitements des symptômes graves de la sclérose en plaque) et l’Epidyolex pour les formes sévères d’épilepsie infantile) - preuve de son efficacité et de sa fiabilité.

Sous quelle forme consommer du CBD ?

L’emploi le plus courant du CBD est l’administration par voie sublinguale d’huile de CBD. Son effet rapide et efficace a déjà séduit de nombreux adeptes. En effet, 2 à 3 gouttes d’huile de CBD suffisent pour générer un effet quasi immédiat.
Mais d’autres usages du CBD sont possibles :

  • Les crèmes au CBD facilitent un traitement local de la douleur ou certains problèmes cutanés (eczéma, acné, psoriasis, maladies de peau…). On prêterait même aux crèmes à base de CBD des vertus anti-âge ou anti-acné.
  • Les tisanes à base de CBD sont de bonnes alliées, notamment pour les problèmes d’insomnies. Réconfortantes en hiver, et consommées froides en été pour se rafraîchir, les tisanes à base de CBD allient bon goût et efficacité. Attention cependant, leur puissance est moindre par rapport à l’huile de CBD.
  • Les gummies à base de CBD : des friandises fruitées pour vous aider à décompresser le moment venu.
  • Les vapes à base de CBD : Les effets sont extrêmement rapides, mais disparaissent rapidement.

En fonction du type de consommation, les effets secondaires du CBD diffèrent, mais nous rappelons qu’ils apparaissent en très grande majorité en cas de surdosage

Le CBD est-il dangereux ?

Quand on pense “CBD”, nombre d’entre nous pourrait s’imaginer danger ou risque. Pourtant, il n’en est rien. Les altercations négatives du CBD ou autres effets indésirables du CBD avec notre corps sont minimes et peuvent être contournés :

  • Une étude de 2016 a mis en lumière de rares cas où le CBD ingéré pouvait être transformé par l’estomac en composé psychoactif du cannabis, comme le THC. La bonne nouvelle, c'est que l’effet indésirable engagé se limite à de la somnolence. Cet effet peut être totalement évité en consommant le CBD par voie sublinguale pour éviter qu’il ne transite par le système digestif.
  • Seul le surdosage abusif de CBD peut être toxique. À cet effet, il convient de contrôler consciencieusement le dosage de votre prise de CBD. Une consommation de CBD inférieure à 1500 mg par jour reste sans danger.
  • Le cbd ne provoque aucune dépendance.
  • Les effets secondaires éventuels du CBD sont légers à condition de respecter un dosage raisonnable et d’opter pour des produits de bonne qualité.

Quels sont les effets secondaires possibles du CBD ?

Comme nous le disions, la prise de CBD peut entraîner quelques effets secondaires en cas de surdosage. L’intensité de ces effets diffère d’une personne à l’autre. Il s’agit de symptômes temporaires qui s’atténuent progressivement avec le temps jusqu’à disparaître complètement avec la diminution du dosage ou après ingestion de l’organisme. L’OMS souligne d’ailleurs que le CBD présente un “bon profil de sécurité” et que les effets secondaires qui découlent de sa prise restent légers. Les effets secondaires suivants pourront donc éventuellement ressentis :

  • Fatigue et somnolence. Généralement, ces effets s’observent chez les personnes qui consomment du CBD en trop forte dose. Si vous êtes en plein test pour trouver votre dosage adapté de CBD, ces signaux doivent être considérés. Bien entendu, si vous ressentez une certaine fatigue après avoir consommé du CBD, ne prenez pas le volant et allongez-vous le temps que les effets se dissipent.
  • Satiété et perte d’appétit : une des conséquences possibles du CBD via son interaction avec notre hypothalamus.
  • Sécheresse buccale : le CBD peut entraîner une diminution de la salive à l’origine d’une sensation de sécheresse au niveau de la bouche
  • Nausées et vomissements en cas de surdosage
  • Diarrhées et troubles intestinaux
  • Étourdissements et vertiges provoqués par une baisse de tension

Dans un communiqué paru en 2018, L’Organisation mondiale de la santé précise que “le CBD est souvent bien toléré et qu’il présente un bon profil de sécurité”. Les effets indésirables produits par le CBD restent donc rares et légers.

Y'a-t-il des contre-indications à consommer du CBD ?

La réponse est oui, avant toute prise de CBD, il est conseillé de demander conseil à un professionnel de santé.
En effet, le CBD pris en concomitance avec certains traitements médicamenteux peut être nocif pour la santé. Mais la prise de CBD est aussi questionnée pour les femmes enceintes ou allaitantes. Là encore, seul votre médecin pourra vous donner les conseils adaptés. Connaissant votre posologie, votre physiologie, votre état et vos antécédents médicaux, il sera à même de vous orienter vers une prise ou non de produits à base de CBD. Enfin, les produits à base de CBD comme les crèmes ou autres peuvent engendrer des réactions allergiques. Là encore, il convient d’écouter votre corps et de vous adresser à un professionnel avant de consommer du CBD.
Vous l’aurez compris, les points les plus importants pour consommer du CBD en toute tranquillité restent donc :

  • l’aval de votre médecin traitant, qui confirmera que votre condition est propice à l’usage de CBD
  • le choix d’un produit de qualité, certifié et produit dans des normes strictes
  • l’adoption d’un dosage adapté de votre produit à base de CBD

Une fois ces bonnes pratiques adoptées, vous êtes paré pour tester sereinement le CBD !

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Huiles de Chanvre CBD

POUR RÉDUIRE STRESS, INSOMNIES & AMÉLIORER VOTRE BIEN-ÊTRE

CONSULTÉS RÉCEMMENT