Le CBD (cannabidiol), c’est quoi ?

Le CBD ou cannabidiol est un cannabinoïde - à savoir une molécule produite naturellement par la plante de chanvre/cannabis - que l'on retrouve principalement dans ses fleurs, et qui est souvent confondue avec tétrahydrocannabinol (THC). Le 30 décembre 2021, l’Etat Français a publié une réglementation quant à l’utilisation du CBD. Cette loi précise notamment quels produits dérivés du chanvre (ou du cannabis) peuvent être cultivés et commercialisés en France, et sous quelles conditions. Depuis la légalisation du CBD en France, de nombreux produits à base de CBD et faiblement dosés en THC (la limite légale en France de concentration de THC dans ces produits étant de 0,3%) sont apparus sur le marché (huiles de CBD, fleurs de CBD, chewing-gums au CBD, bougies de CBD…) et avec eux l’expansion des CBD Shop en ligne et en points de vente.

Voici les dessous du CBD, ses effets sur le corps et la santé et les précautions d’utilisation pour l’usage de produits contenant du CBD.


Qu’est-ce que le CBD ou cannabidiol ?

A l’instar du THC, le CBD est un composant présent naturellement dans le chanvre, aussi appelé cannabis. On trouve la molécule de CBD principalement dans la fleur de cannabis et au niveau des tiges adjacentes. En France, le CBD - dès lors que son niveau de THC est inférieur à 0,3% - n’est pas considéré comme une substance psychotrope (sentiment euphorisant, vertiges, ivresse, sensation de défonce) contrairement à d’autres de ses molécules, comme le THC. La molécule du CBD (ou cannabidiol) a la particularité de présenter un faible niveau de toxicité, en revanche il convient de souligner qu'à fortes doses, sa consommation peut avoir des effets de sédation et de somnolence. Il faut également surveiller et anticiper les interactions possibles du CBD avec d’autres médicaments.

D’où vient le CBD ?

Le CBD est extrait du Cannabis, une plante qui pousse partout dans le monde, et en particulier dans les régions montagneuses. La plante de chanvre était déjà utilisée il y a plusieurs milliers d’années par la pharmacopée chinoise pour ses effets visant à soulager différents maux et diverses pathologies (douleurs menstruelles, crampes, rhumatismes…). Elle servait également à construire des vêtements et des cordes. Le chanvre était aussi utilisé et cultivé en Inde dans le cadre de pratiques spirituelles. Le premier biologiste à parler de cette molécule est Raphaël Mechoulam, chimiste de l’Université Hébraîque de Jérusalem. Les premières études thérapeutiques sur le CBD ont débuté dans les années 1970, des chercheurs adeptes de la plante chanvre ont commencé à se pencher sur le CBD et ses effets.

Mais quelle différence entre THC et CBD ?

Le THC et le CBD sont deux molécules indissociables issues de la plante de cannabis. En tout, nous comptons près de 500 cannabinoïdes issus de la plante de cannabis. Le THC a la particularité de présenter des effets psychoactifs, effets des drogues qui perturbent le fonctionnement du système nerveux central et bouleversent les états de conscience. Lorsqu’une personne consomme du cannabis riche en THC, elle tombe dans cet état d’euphorie et de défonce propre aux stupéfiants qui s’accompagne généralement d’autres symptômes secondaires désagréables (anxiété, stress, paranoïa…). Le CBD a la particularité de limiter les phénomènes d'addiction et les besoins de sevrage. Il ne provoque pas d’effets de dépendance contrairement au THC ou autres drogues dures toxiques pour la santé.

La faible teneur en THC des produits contenant du CBD légalement commercialisés en France, permet d’éviter l’ensemble des effets secondaires provoqués par le cannabis. Le CBD détient plusieurs effets et propriétés thérapeutiques bénéfiques pour la santé :

  • soulage les douleurs en agissant comme un anti-inflammatoire ;
  • soigne les troubles de l’anxiété, du sommeil et diminue le stress ;
  • allège les souffrances des personnes victimes de dépression .

Le CBD est également prescrit dans le cadre du traitement de certaines maladies comme la sclérose en plaques, Alzheimer ou l'épilepsie.

 

Le saviez-vous ?
Le 28 juin 2021 dernier, l’Assemblée Nationale a publié un rapport suite à la création de la mission d’information commune sur la réglementation et l’impact des différents usages du cannabis. Le rapport vise à distinguer le THC du CBD :

“La mission d’information appelle la France (...) à distinguer dans une terminologie usuelle le THC, qui est une molécule du chanvre aux effets stupéfiants susceptible d’être utilisée à des fins médicales ou récréatives, et le « chanvre bien‑être », qui regroupe le CBD et probablement d’autres cannabinoïdes non stupéfiants destinés à améliorer les bienfaits sur l’organisme de certains produits de consommation courante.”

Concernant ses aspects négatifs, ce rapport souligne également que l'on ne retrouve chez un consommateur de CBD aucun des effets indésirables du THC (confusion, hallucinations, stress, anxiété, délire, altération de la mémoire et de la concentration). En l’état des connaissances disponibles, les contre-indications du CBD se limiteraient, à fortes doses, aux interactions médicamenteuses et aux atteintes hépatiques et (médicaments antiépileptiques, anticoagulants et immunosuppresseurs…).

En novembre 2020, la cour européenne de justice a reconnu le cannabidiol (CBD) comme n’étant pas un stupéfiant. Cette annonce a eu pour effet d'accélérer le développement du CBD en Europe. En France, la consommation et la vente de produits à base de CBD est autorisée depuis le 31 décembre 2021. Cependant, la dépénalisation de consommation de cannabis à but récréatif n’est pas à l’ordre du jour. La récolte, importation ou utilisation des feuilles et fleurs de chanvre est autorisée uniquement pour la production industrielle d’extraits de chanvre. Il est possible de cultiver du chanvre à CBD parmi une liste de variétés autorisées et développant moins de 0,3% de THC (contre 0,2% avant), conformément à la PAC (Politique d’Agriculture Commune) entrant en vigueur au 1er janvier 2023.

Comment agit le CBD sur notre corps ?

Le cannabidiol (CBD) engendre une action directe sur notre système endocannabinoïde. Il joue le rôle de catalyseur auprès de notre organisme en agissant sur notre système nerveux : régulation du stress, des émotions ainsi que de la douleur. Si le CBD ne guérit pas la douleur ou l’anxiété, il contribue à atténuer les effets de ces maux pour diminuer leur impact sur notre psychisme et notre organisme. En quelque sorte, le CBD vient renforcer les défenses naturelles de notre système nerveux.

Le saviez-vous ?
Notre organisme produit des molécules naturelles qui se fixent sur les mêmes récepteurs que le THC et qui sont impliqués dans différentes fonctions physiologiques, au niveau de la masse osseuse ou de la maturation cérébrale, par exemple. Notre système nerveux possède donc les récepteurs adaptés pour accueillir ces molécules que sont le THC et le CBD. On parle de :

  • récepteurs CB1 : il s’agit des récepteurs situés au niveau de notre système nerveux central et dans notre cerveau. Une fois le THC ou les molécules de notre organisme fixés sur ces récepteurs, notre cerveau délivre de la dopamine responsable du sentiment de plaisir.
  • récepteurs CB2 : ils se situent quant à eux dans les organes périphériques dédiés au fonctionnement du système immunitaire. Ils réagissent au CBD mais très peu au THC. Quand le CBD se fixe sur ces récepteurs, notre cerveau produit de la sérotonine. Il s’agit d’un neurotransmetteur qui libère entre autres le sentiment de bonheur et de régulation de l’humeur. Dès qu’ils sont activés, ces récepteurs libèrent de l’endorphine et produisent un antidouleur et un calmant puissant. Les récepteurs CB2 agissent en antagonisme des récepteurs CB1, et luttent contre les effets liés à la consommation de THC.

kempt cbd huile de chanvre

Quels sont les bienfaits du CBD sur notre santé ?

Les effets du CBD sur notre corps, nos maux et addictions sont nombreux. Le CBD est un cannabinoïde qui aurait un effet bénéfique sur :

  • la douleur ;
  • les crises d’angoisse ;
  • les inflammations ;
  • des maladies mentales comme la schizophrénie ;
  • l’anxiété et les autres troubles neurologiques ;
  • les nausées et vomissements ;
  • la fibromyalgie :
  • la dégénérescence ;
  • la peau ;
  • les maladies cardiovasculaires ;
  • l’épilepsie ;
  • l’arthrose rhumatoïde ;
  • le diabète ; 
  • le cancer ; 
  • l’alcoolisme ;
  • la lutte contre la consommation de produits stupéfiants et du tabac .

Le saviez-vous ?
En 2013, parmi les études expérimentales, une étude réalisée par l’unité de psychopharmacologie clinique de l’University College de Londres auprès de deux groupes de fumeurs, a mis en exergue le rôle du système endocannabinoïde dans la dépendance à la nicotine. Cette dernière aboutissait à ce résultat : une réduction de 40 % de la consommation de la cigarette au sein du groupe ayant inhalé du CBD, par rapport au groupe « placebo ». En 2018, une seconde étude réalisée par la même unité en collaboration avec le King’s College et les universités de Bristol et d’Exeter confirmait l’effet de sevrage du CBD contre le tabac. Cette fois, le CBD était ingéré de manière orale par les patients : le groupe de fumeurs ayant ingéré par voie orale 800 milligrammes de CBD synthétique a démontré une diminution sensible des biais cognitifs et des effets de « besoin irrésistible » liés à l’addiction à la nicotine.

Le CBD a de nombreux bienfaits sur notre corps et nos douleurs, comme l’ont démontré plusieurs études. La liste des atouts du CBD est longue, mais vous pouvez d’ores et déjà retenir les propriétés calmantes, anti-inflammatoires et relaxantes du CBD. Le cannabidiol a aussi des effets importants sur les symptômes d’origine neurologique. L’étude du CBD étant assez récente, il est nécessaire de prendre des précautions avant tout usage de CBD et d’en faire part à un professionnel de santé, en particulier si vous prenez des médicaments.

Comment consommer le cannabidiol (ou CBD) ?

Le CBD peut être consommé sous plusieurs formes pour agir sur notre corps et notre forme; les voies naturelles restant les moyens de consommation les plus efficaces. Il existe différentes formes de produits au CBD :

  • les huiles au CBD à ingérer goutte à goutte : l’huile de CBD reste la méthode la plus simple et efficace pour ressentir les effets du CBD. L’huile de CBD est une alternative naturelle efficace pour se détendre et/ou combattre les maux du quotidien. Pour trouver la concentration en huile de CBD qui vous convient, déterminez la posologie en CBD adaptée.
  • des produits sous forme gélules ;
  • des chewing-gum ;
  • des produits cosmétiques pour les douleurs localisées .

Le CBD est-il un médicament ? Est-il pris en charge par l’assurance maladie ?

Bien qu’il ait des effets positifs sur notre santé, le CBD n’est pas considéré comme un médicament mais comme un complément alimentaire. En ce sens, il n’est aujourd’hui en France ni remboursé par la sécurité sociale ni remboursé par les mutuelles. En revanche, le rapport de l’Assemblée Nationale évoqué plus haut laisse à penser que les choses pourraient changer …

Découvrez nos huiles SUPRÊMES